LETTRE OUVERTE

mardi 2 avril 2019
par  SSVP972

Cher visiteur, Cher sympathisant, Cher vincentien,

Demeurons dans l’accueil vivant du prochain !


C’est par la richesse de ces simples mots, que nous vous accueillons tous et toutes et vous invitons à revisiter et réinventer les intérieurs, nos cœurs, à transfigurer les extérieurs, nos apparences ; et surtout nous abandonner au Christ notre maître dans une attitude d’ouverture et de don total de soi où les mots AMOUR, TOLERANCE, FRATERNITE, recouvrent du sens. Au plus fort de notre combat, nous sommes appelés à visiter les personnes chez elles ou en institut, à tisser des liens pour briser le roc de la solitude, à offrir notre soutien dans nos permanences, à écouter, à restaurer les âmes, à accompagner les personnes pour éviter qu’elles ne s’embourbent dans les méandres de la société de consommation… Vaste programme pour lequel notre mission se pare quotidiennement d’un vêtement indispensable, l’ACCUEIL. ACCUEILLIR est en soi un geste de partage mais avant tout d’ECOUTE.

Un message adressé sur notre site par un couple de visiteurs, touristes métropolitains de passage, doit retenir particulièrement notre attention en ce temps de Carême. Les propos sont sans équivoque et notre association caritative y voit son image quelque peu écornée suite à la vente d’un ticket de tombola.

Certes, ce geste banal, faisant partie chaque année de notre mission aurait pu passer inaperçu s’il ne s’était trouvé qu’un terme, malencontreusement inscrit sur la souche du ticket, n’avait heurté ces touristes au point de prêter à notre mouvement des agissements discriminatoires. Avec humilité, nous tenons à leur présenter, au nom du Conseil Départemental et de tous nos membres, nos sincères excuses. Qu’ils soient assurés que la nature même de notre association nous invite à l’ouverture d’esprit et à l’accueil fraternel, tolérant, simple, amical ; dans le respect des races, idéologies, religions, opinions… de chacun. Notre regard du prochain n’a pas de limites car dans le fondement même de la SSVP, l’accueil chrétien est sans exception, sans restriction, sans ségrégation.

Oui ! Nous avons pris la mesure de leur ressenti et c’est sur le principe même de fraternité que la Conférence concernée a pris immédiatement leur attache aux fins de leur témoigner notre amitié dans un climat d’échange convivial, serein, au travers duquel les essences de la paix et de la grâce sont de nature à fructifier sous la mouvance de l’Esprit Saint.

Sachons nous le rappeler, si le Christ est venu, c’est parce qu’il a été envoyé par le Père avec la grâce du « oui ! » de Marie. Il n’a pas d’a priori. L’Agneau Miséricordieux est venu pour chacun de nous. Ainsi, notre geste de paix envers ces visiteurs est charité, à l’image de l’amitié de Dieu offerte aux hommes, dans l’optique de liens restaurés et vivants.

Bien entendu, évitons la cécité. Cet incident doit nous propulser, nous vincentiens, vers la nécessaire vigilance dans l’accueil de nos frères. Il ne s’agit pas d’accuser ou de jeter la faute sur autrui. Notons qu’au fil des années, bon nombre de témoignages chaleureux nous encouragent et nous confortent dans notre rôle incontournable sur le territoire. Mais il convient bien plus d’amorcer un retour à soi, d’affiner nos pratiques, et plus que jamais, de réaffirmer l’engagement de tous, à redoubler d’empathie pour mieux écouter, mieux échanger, mieux servir en totale disponibilité. Accueillir comme chrétien, c’est accepter de se laisser transformer par l’autre et dans le message de l’autre, il nous dit ce qu’il est, son style de vie, ses joies mais aussi ses souffrances. Restons donc veilleurs en véritables sentinelles de l’amour.

« Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la Gloire de Dieu » Romains 5,7

Ceux que nous aimons et servons sont nombreux, admirables et dignes dans leurs différences les plus légitimes : Familles démunies, mères isolées, jeunes abandonnés ou incompris, SDF, chômeurs, étrangers, malades, personnes âgées, marginaux, immigrés…ACCUEILLIR doit donc avoir valeur d’évangile car chaque vincentien, disciple du Seigneur, demeure la vitrine de la SSVP, une image rayonnante dont les effets doivent se refléter sur le prochain, de sorte que ce dernier, au premier abord, se sente transfiguré.

Alors, oui, nous sommes mis à rude épreuve. Notre marche n’est pas de tout repos au constat d’une conjoncture économique de plus en plus drastique. La marche du Christ, allant jusqu’au bout, offert en sacrifice et trébuchant sur la route le menant au calvaire, ne l’a pas été non plus. Nous devrions y voir un exemple et comme Lui-même l’a toujours été :

« Que votre maison soit toujours accueillante » Romains 12,13

Cette maison qui accueille, c’est nous-mêmes. Par la prière et les expériences toujours renouvelées de l’amour du prochain, ayons à coeur de mettre en service et au service tous nos talents, toutes nos habiletés personnelles, communautaires, spirituelles, pour ouvrir nos bras à l’autre, tendre l’oreille, faire fructifier la charité et enserrer le monde dans des liens fraternels.

Comme il y a deux mille ans, Le Christ, Amour, nous donne pour mission d’accueillir notre prochain. En LUI et avec l’intercession de la Très Sainte Vierge Marie, sachons tous, avec notre foi, nos fragilités et nos forces, puiser le modèle à suivre.

Bonne marche vers Pâques !

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 10 prochains mois